Modele de jeux

Les modèles généraux qui incluent tous les éléments des résultats stochastiques, les adversaires, et l`observabilité partielle ou bruyante (des mouvements par d`autres joueurs) ont également été étudiés. Le «étalon-or» est considéré comme un jeu stochastique partiellement observable (POSG), mais peu de problèmes réalistes sont réalisables en calcul dans la représentation POSG. la théorie du jeu moderne a commencé avec l`idée concernant l`existence d`équitels de stratégie mixte dans des jeux à deux ou trois personnes et sa preuve par John von Neumann [29]. La preuve originale de von Neumann a utilisé le théorème de point fixe Brouwer sur les mappages continus dans des ensembles convexes compacts, qui est devenu une méthode standard dans la théorie du jeu et l`économie mathématique. Son article a été suivi par le livre 1944 théorie des jeux et du comportement économique, co-écrit avec Oskar Morgenstern, qui a considéré les jeux coopératifs de plusieurs joueurs. La deuxième édition de ce livre a fourni une théorie axiomatique de l`utilité attendue, qui a permis aux statisticiens et aux économistes mathématiques de traiter la prise de décision dans l`incertitude. Selon Maynard Smith, dans la préface de l`évolution et de la théorie des jeux, “paradoxalement, il s`est avéré que la théorie du jeu est plus facilement appliquée à la biologie que dans le domaine du comportement économique pour lequel elle a été initialement conçue”. Théorie du jeu évolutif a été utilisé pour expliquer de nombreux phénomènes apparemment incongres dans la nature. [61] il s`agit de la vue finale des bâtiments – les modèles à faible poly assemblés avec des cartes de texture propre cuites sur eux.

Chacun a l`air assez soigné considérant qu`il est Low-Poly. En 1938, l`économiste mathématique danois Frederik Zeuthen a prouvé que le modèle mathématique avait une stratégie gagnante en utilisant le théorème du point fixe de Brouwer. Dans son livre 1938 applications aux jeux de hasard et des notes antérieures, Émile Borel a prouvé un théorème de Minimax pour les jeux matriciels à deux personnes à somme nulle seulement lorsque la matrice de paiement était symétrique [6]. Borel a conjecturé que la non-existence de l`équilibre de la stratégie mixte dans les jeux à deux personnes à somme nulle se produirait, une conjecture qui s`avérait fausse. Une grande partie de la théorie du jeu concerne les Jeux finis et discrets, qui ont un nombre fini de joueurs, de mouvements, d`événements, de résultats, etc. Cependant, de nombreux concepts peuvent être étendus. Les jeux continus permettent aux joueurs de choisir une stratégie à partir d`un ensemble de stratégies continues. Par exemple, la concurrence de Cournot est généralement modélisée avec les stratégies des joueurs étant toutes les quantités non négatives, y compris les quantités fractionnées.

Comme vous pouvez le voir sur la gauche, même les chiffres et les rayures sont faites avec la géométrie. Il est légèrement décalé de la surface principale et a un matériau transparent appliqué à elle. Les seules choses que j`ai laissées pour la texturation étaient les tuiles sur les terrains supérieurs et inférieurs ainsi que les murs en métal. La modélisation prend environ un ou deux jours. À ce stade, j`ai tendance à ignorer des limitations telles que le nombre de polygones ou le nombre et la taille des textures. Ce qui compte vraiment ici, c`est un modèle bien à l`air. Cette approche peut nécessiter un peu plus de temps, mais le résultat qu`il fournit est beaucoup mieux que si vous suivez toutes ces restrictions depuis le début.